Suite à l’attaque meurtrière perpétrée contre la rédaction du journal satirique « Charlie Hebdo », qui a fait au moins 12 victimes, ce matin à Paris, le Président du Parti populaire européen (PPE), Joseph Daul, a déclaré :

« Je suis profondément choqué et consterné par cette lâche agression. Lorsque l’on s’attaque à des personnes en raison des opinions qu’elles expriment, c’est à la société dans son ensemble que l’on s’en prend. Il s’agit là d’une attaque contre la liberté de presse, contre la liberté d’expression et contre l’ensemble des valeurs qui fondent notre société. Nous ne pouvons pas tolérer cela. Porter atteinte à la liberté d’opinion au nom de la liberté de religion est un contre-sens, car ces libertés constituent toutes deux, et au même titre, des droits inaliénables pour tous les Européens.

Je suis touché de voir le grand élan de solidarité qui s’est soulevé de tous les côtés du monde politique et de la société civile, en France et partout en Europe.

Au nom de l’ensemble du PPE, je tiens à exprimer mes plus sincères condoléances et mon soutien sans faille aux familles des victimes, à la rédaction de Charlie Hebdo, mais également à l’ensemble de la population française, car c’est la République elle-même qui était visée aujourd’hui.

Je souhaite également remercier les officiers de police, qui ont déjà payé de leur vie leur tentative d’arrêter ces infâmes assassins et qui feront, j’en suis sûr, tout leur possible pour les remettre bientôt à la justice. »